Enième circulaire sur l’illégalité des expressions "Mademoiselle", "nom de jeune fille", "nom patronymique" ...

Thursday 8 March 2012.
 
Circulaire n°5575 SG du 21 février 2012

Les services du Premier ministre se sont fendus d’une énième circulaire sur l’illégalité de la civilité de Mademoiselle qui ne peut être imposée aux femmes. Encore une fois à la demande et sous une action de Lobby d’associations féministes.

Cette fois-ci cependant, le relais médiatique permet de penser qu’il va enfin y avoir un changement. Il manque néanmoins un pan entier à la mesure : il s’agit ici de "la suppression des termes "mademoiselle", "nom de jeune fille", "nom patronymique", "nom d’épouse", "nom d’époux" des formulaires et correspondances des administrations".

Cela ne suffit pas car :

-  cela n’interdit pas cette expression;

-  les fichiers informatiques ne sont pas concernés par la mesure mais seulement "les correspondances" de l’administration";

-  le secteur privé et commercial n’est pas - a priori - concerné par la mesure.

Aussi, continuez à ne pas vous laisser faire par cette société patriarcale !

Le Groupe d’Intérêt pour le Matronyme qui s’est à maintes reprises indigné de la persistance de ces discriminations sexistes et mettait à disposition de toutes et tous les outils pour faire valoir ses droits, joint cette circulaire en annexe.

Groupe d’Intérêt pour le Matronyme


La circulaire n°5575/SG
Reply to this article